Archive du blog

avril 2012
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Mon blog sur Tumblr

J'anime un 2ème blog dans lequel je propose une sélection de sites Web, de vidéos et d'articles divers trouvés sur Internet.
> monhoazin.tumblr.com
Les derniers articles ci-dessous :
  • photo from Tumblr

    Étape 3. La vue sur la confluence Maine-et-Loire depuis notre terrasse privative 👀💙 au soleil couchant. #anjou (à Bouchemaine, Pays De La Loire, France)

  • photo from Tumblr

    Étape 2. #angers depuis le bord de la #Maine

  • photo from Tumblr

    Chats et gamelles vus d'un drone. 😸#chats #cats #thonenboite (à Tours, France)

  • photo from Tumblr

    Barrage à aiguilles au bord du Cher. #loirevalley (à Saint Avertin Beach)

  • photo from Tumblr

    Au bord du Cher. #loirevalley (à Saint Avertin Beach)

  • photo from Tumblr

    Vœux pour le temple La #Bazooka. Jardin japonais. (à Un Été Au Havre)

  • photo from Tumblr

    Jardin japonais #lehavre (à Un Été Au Havre)

  • photo from Tumblr

    “Cerfs-volants” de jardin. #lehavre (à Un Été Au Havre)

  • photo from Tumblr

    Cinéma de plage. #lehavre (à Un Été Au Havre)

  • photo from Tumblr

    Karel Martens : couleurs sur la plage. #lehavre (à Un Été Au Havre)

Des candidatsIl est fort probable que ma belle-sœur ait été l’une des premières à voter hier, du fin fond de l’Angleterre. Levée à 4:30 à Wiveliscombe, une bourgade du Somerset jumelée avec Le Lion-d’Angers, pour être au bureau de vote de Bristol à 07:30 avec mon frère et voter à 08:00.  Autant dire qu’ils étaient les premiers, ces Frenchies tombés du lit. Il y a eu  jusqu’à une heure de queue au plus fort de la matinée pour 3 200 inscrits, apprend-on de source sûre ! Dans 15 jours, rebelote, avec un squat en bonne et due forme dans l’appart de Pierre, qui a l’avantage d’être à 10 minutes du bureau de vote et de comporter un bon stock de cidre local.

A Velpeau-upon-Loire, quartier populaire de Tours où j’ai posé mes valises, excellente ambiance hier matin (enfin plutôt hier midi ; en France, les lits sont plus hauts, on met beaucoup plus de temps à en tomber). Alors que le marché battait son plein, je me suis engagée dans la petite classe au tableau noir, transformée en bureau 211, munie de 4 bulletins de vote. Les autres me saliraient les doigts. J’ai hésité jusqu’au dernier moment : rouge, vert, vert, rouge, rose, gris… Bigre, de quelle couleur je suis. Plutôt verte, mais je vois rouge. Pas facile quand on veut voir la vie en rose. Alors j’ai voté utile, comme on dit, battant ma coulpe sur l’élection traumatisante de 2002. Je suis sortie de ma cellule d’isolement, propice à la schizophrénie. A voté !

Hélène, elle, avait déjà fait son choix. Marie aussi, avait « voté avec son cœur ». Nathie par procuration. Chacun ses pions. Les vaches bien gardées.

Le soir, il fallait bien un verre de gamay pour faire couler. Supporter le suspense entretenu par une télé spectacle où les motards collent aux vitres teintées pour arracher quelques mots aux élus éreintés. Une soupe de fanes de radis (une nouvelle page Facebook), du soja à la coréenne, des brochettes de poulet yakitori, du stilton et du brie de Meaux. Les ravages de la mondialisation. Et le bleu Marine qui nous saute à la gueule. Oups, j’ai avalé de travers. Puis ravalé ma dignité. Heureusement qu’on avait trinqué avant.