Archive du blog

juillet 2011
L M M J V S D
« Juin   Août »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Mon blog sur Tumblr

J'anime un 2ème blog dans lequel je propose une sélection de sites Web, de vidéos et d'articles divers trouvés sur Internet.
> monhoazin.tumblr.com
Les derniers articles ci-dessous :
  • photo from Tumblr

    Les montagnes où l'on ne grimpe pas. #pollen de fleurs de châtaignier. Wolfgang Laib. (à Grand Palais - RMN (Officiel))

  • photo from Tumblr

    Feuilles de vigne. Philipp Otto Runge. Papier découpé. Exposition #Jardins. (à Grand Palais - RMN (Officiel))

  • photo from Tumblr

    Soil Library #Loire - Bibliothèque de terres/Loire. Koichi Kurita #Japon > 400 terres de la source de la #Loire à l'estuaire. Exposition #Jardins (à Grand Palais - RMN (Officiel))

  • photo from Tumblr

    Une idée du #printemps à #Tours (à Gare de Tours)

  • photo from Tumblr

    Le @cccod_tours vu depuis le Café contemporain. (à CCC OD - centre de création contemporaine olivier debré - Tours)

  • photo from Tumblr

    “Gris bleu, taches bleues de Loire” 1990. Olivier Debré. Huile sur toile. Inauguration @cccod_tours (à CCC OD - centre de création contemporaine olivier debré - Tours)

  • photo from Tumblr

    Vertigineuse “Chambre d'huile”, une installation du Norvégien Per Barclay pour ses photographies. Inauguration @cccod_tours (à CCC OD - centre de création contemporaine olivier debré - Tours)

  • photo from Tumblr

    Per Barclay et sa chambre d'huile au @cccod_tours (à CCC OD - centre de création contemporaine olivier debré - Tours)

  • photo from Tumblr

    Inauguration du @cccod_tours à #Tours. La Chambre d'huile de Per Barclay. (à CCC OD - centre de création contemporaine olivier debré - Tours)

  • photo from Tumblr

    Buron de Bane #Cantal

En direct du Lieu Unique, je viens d’investir dans un sac Freitag, garanti à vie. Il est fait avec une bâche de camion recyclée (mais je l’ai choisie blanche pour ne pas me lasser) et sa bandoulière est une ancienne ceinture de sécurité, réglable pour l’ajuster sur l’épaule. Je sais, c’est bobo à souhait mais j’aime bien l’idée de le garder toute ma vie et de le nettoyer d’un vulgaire coup d’éponge. En plus, il est unique, comme le Lieu où je l’ai acheté (à la boutique qui vend plein de choses inutiles et régressives) et fait à la main. Si on a un souci, on le renvoie chez le fabricant, en Suisse. Je l’ai déjà fait pour mon vieux sac Eastpack, qui tient le coup depuis dix ans, et Jérôme m’a dit qu’on pouvait aussi tenter le coup chez Lafuma. Bref, je fais un crash test de sac à main et je vous tiens au courant.

Poster un commentaire